2019-2020 : une année charnière  

La fin de l’été annonce la réouverture des équipements et de nombreuses échéances professionnelles et politiques.

Le Centre Léo Lagrange -fringant sexagénaire- n’en finit plus de s’inventer de meilleures conditions matérielles (nouveau lieu) et plus de certitudes quant à son avenir dans le quartier centre. Cependant, cet inconfort est loin de décourager les acteurs de cette maison aux 60 printemps, et ils essayent d’imaginer les pratiques de demain, de retisser le lien entre les habitants, de donner du sens au vivre ensemble. Plaçant toujours l’enfant au centre de nos préoccupations, de nouvelles activités voient le jour au 51, dans une maison pourtant bien affectée par le temps. De nouveaux créneaux horaires sont proposés -pour les seniors notamment- des stages organisés et la synergie entre la maison mère et la salle de spectacles est toujours d’actualité.

L’Espace Tonkin n’est pas en reste avec une saison qui s’annonce audacieuse (découvertes, rencontres) et qui aura l’honneur d’accueillir des artistes de la scène internationale, au premier rang desquels Raul Midon merveilleux guitariste et chanteur.

Au-delà des actions en cours, l’association que je préside a considérablement rajeuni et féminisé un conseil d’administration prêt à s’engager dans un projet d’avenir, conscient du rôle essentiel de l’Education populaire dans les défis sociétaux. Nous ne manquerons pas de le faire savoir à tous ceux qui seront en lice prochainement pour diriger la Ville.

En attendant, place aux prochains rendez-vous, dimanche 8 septembre à la Biennale des Associations et le samedi 7 décembre pour fêter les 60 ans de la Maison.

André Rambeau,

Président

André RAMBEAU, Président
Le "51" - Centre Leo Lagrange
Espace Tonkin

Quel Centre Léo Lagrange pour demain ?

Nous avons convié récemment les adhérents pour faire un point sur la situation du Centre Léo Lagrange et ses problématiques actuelles, abordant les questions budgétaires, le problème du bâtiment rue du 4 août ou encore le renouvellement de son conseil d’administration…

Il y a quelques semaines, nous avons rencontré Monsieur Le Maire et abordé les principales préoccupations : la situation financière et le problème du bâtiment du 51 dont la vétusté a conduit la Mairie à restreindre son activité au seul rez-de-chaussée.

Cette décision a eu pour effet de réduire considérablement le nombre d’adhérents tout en nous obligeant à une dépense identique en termes de charges fixes : accueil, entretien… Situation d’autant plus complexe qu’elle s’accompagne d’une réduction budgétaire à travers le non-renouvellement d’un poste de direction et d’une mise en réserve d’une part de sa subvention annuelle. Pour Monsieur Le Maire la rénovation du bâtiment s’avère totalement impossible en raison d’un coût très élevé.

Il s’est prononcé pour la construction d’un nouvel équipement sur le quartier centre de Villeurbanne. La Ville possède en effet diverses réserves foncières dans cette partie de la cité. Ce projet doit être entériné et réalisé lors du prochain mandat municipal (2020/2026), mais il dépendra de la volonté de l’équipe municipale élue l’an prochain.

Concernant la question budgétaire et la vie de la structure, la Mairie souhaite faire prochainement un diagnostic des diverses activités et des finances du Centre Léo Lagrange, étude présentée comme un préalable à toute nouvelle orientation.

Nous serons évidemment attentifs à ce diagnostic, conscients des problématiques générales de réduction budgétaire, mais sûrs de notre fait, puisque le bilan que nous affichons chaque année nous parait largement positif. Sur le plan financier d’abord mais aussi pour notre activité menée en direction des écoles, pour notre impact local (activités, accueil des associations, partenariats, soutien aux projets scolaires), le rayonnement produit par les deux festivals (Tête de Bois et Guitares) ou encore le soutien que nous apportons aux groupes émergents (collectifs de musiciens, jeunes compagnies…)
Nous vous tiendrons régulièrement au courant de l’évolution de cette situation, mais nous vous invitons à vous prononcer sur ces diverses questions. Vous êtes les acteurs du Centre Léo Lagrange et son avenir ne peut se préparer sans votre avis. Alors n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques ou préoccupations par l’intermédiaire du site : www.netleoville.org.
A très bientôt donc !

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour,
    Je souhaite apporter tout mon soutien à l’équipe de Léo Lagrange. Jusqu’à très récemment j’ai habité plus de 15 ans à Villeurbanne et c’est pour moi une institution indispensable. Mes enfants et moi nous avons largement profité de la qualité des cours en éveil musical, arts plastiques, guitare et poterie. Le choix des activités est formidable et les participants très motivés.
    Merci à vous tous Laurent, Tiphaine, Eddy-top accueil, et les années précédentes Alexandra (poterie), Véronique (direction), Coralie, Julie (éveil musical), et les filles de l’accueil. Ne lâcher rien.

    Monsieur le Maire, quand on a une association qui offre du VRAI lien social, un savoir-faire et une expérience acquise pendant des années et qui accueille tant de Villeurbannais, il faut tout faire pour la garder. Pensez à nos enfants pour qui l’offre d’activité est très souvent contrainte en horaire et en places disponibles dans cette ville (allez inscrire vos gamins à l’ENM pour qu’ils fassent de la musique, bon courage …). Pensez à nous, adultes salariés, contribuables mais c’est vraiment un détail, pour qui le choix d’une de ces activités est souvent la seule récréation accessible pendant toute l’année. Il y a de vrais gens et projets derrière les chiffres et les budgets. Ceux que j’ai rencontré ne sont pas de simples consommateurs de service mais des contributeurs-acteurs d’une association où ils s’enrichissent personnellement aux contacts des autres et dans leur réalisation. Les vrais valeurs de Villeurbanne sont incarnées par cette association. Ce serait désastreux d’en réduire le champ d’action. Il y a des contraintes budgétaires mais c’est du bon investissement positif pour Villeurbanne que vous avez là. J’espère que vous y porterez toute l’attention nécessaire et prendrez les meilleures décisions possibles.

    Judith

  2. Bonjour,
    une structure telle que la vôtre doit être portée par les élus locaux car elle offre un bénéfice important aux villeurbannais qui y tiennent beaucoup. L’ouverture d’esprit que vous diffusez auprès du public et des enfants permet de ne pas s’enfermer et de se sentir soutenu. Merci.

Laisser un commentaire