Merci

Vous avez été plus de 150 à répondre à notre invitation du Samedi 30 Mars au centre Léo Lagrange.

L’idée était de réunir plusieurs activités pour un spectacle commun et permettre aux petits et grands de prendre de l’expérience avant de monter sur la scène de L’Espace Tonkin au mois de Juin.
Nous avons eu de la musique avec les cours d’éveils, chant et guitare, de la danse africaine, de la gymnastique rythmique et les adhérents comédiens ont lu des textes élaborés par l’atelier d’écriture.
Nous avons vu sur scène des artistes expérimentés se produire avec des débutants, des adultes avec des enfants et cela correspond bien à nôtre état d’esprit

Merci à tous pour votre disponibilité et votre attention bienveillante

Quel Centre Léo Lagrange pour demain ?

Nous avons convié récemment les adhérents pour faire un point sur la situation du Centre Léo Lagrange et ses problématiques actuelles, abordant les questions budgétaires, le problème du bâtiment rue du 4 août ou encore le renouvellement de son conseil d’administration…


Il y a quelques semaines, nous avons rencontré Monsieur Le Maire et abordé les principales préoccupations : la situation financière et le problème du bâtiment du 51 dont la vétusté a conduit la Mairie à restreindre son activité au seul rez-de-chaussée.

Cette décision a eu pour effet de réduire considérablement le nombre d’adhérents tout en nous obligeant à une dépense identique en termes de charges fixes : accueil, entretien… Situation d’autant plus complexe qu’elle s’accompagne d’une réduction budgétaire à travers le non-renouvellement d’un poste de direction et d’une mise en réserve d’une part de sa subvention annuelle. Pour Monsieur Le Maire la rénovation du bâtiment s’avère totalement impossible en raison d’un coût très élevé.

Il s’est prononcé pour la construction d’un nouvel équipement sur le quartier centre de Villeurbanne. La Ville possède en effet diverses réserves foncières dans cette partie de la cité. Ce projet doit être entériné et réalisé lors du prochain mandat municipal (2020/2026), mais il dépendra de la volonté de l’équipe municipale élue l’an prochain.

Concernant la question budgétaire et la vie de la structure, la Mairie souhaite faire prochainement un diagnostic des diverses activités et des finances du Centre Léo Lagrange, étude présentée comme un préalable à toute nouvelle orientation.

Nous serons évidemment attentifs à ce diagnostic, conscients des problématiques générales de réduction budgétaire, mais sûrs de notre fait, puisque le bilan que nous affichons chaque année nous parait largement positif. Sur le plan financier d’abord mais aussi pour notre activité menée en direction des écoles, pour notre impact local (activités, accueil des associations, partenariats, soutien aux projets scolaires), le rayonnement produit par les deux festivals (Tête de Bois et Guitares) ou encore le soutien que nous apportons aux groupes émergents (collectifs de musiciens, jeunes compagnies…)
Nous vous tiendrons régulièrement au courant de l’évolution de cette situation, mais nous vous invitons à vous prononcer sur ces diverses questions. Vous êtes les acteurs du Centre Léo Lagrange et son avenir ne peut se préparer sans votre avis. Alors n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques ou préoccupations par l’intermédiaire du site : www.netleoville.org.
A très bientôt donc !

Laisser un commentaire

Au revoir les têtes de bois 2019

Le 22 ème festival de marionnettes de Villeurbanne est terminé.

Pendant 5 semaines du 15 janvier au 15 février 2019 il y eût : des automates, des ombres chinoises, du cirque, des histoires et des contes, du théâtre et du théâtre d’objets, tout cela en marionnettes.

7 spectacles
2 ateliers de fabrication pour les enfants
1 exposition
48 représentations
1325 spectateurs accueillis en séances « tout public »

5700 écoliers reçus pendant les séances scolaires

576 heures d’accueil
71 heures de montages techniques
110 heures de gestion
Une équipe réduite à :
1 directeur
1 chargée du programme
1 secrétaire
2 régisseurs
3 personnes d’accueil
7 compagnies professionnelles
Des artistes associés : Catherine Chauviré, Olivier Gorichon, Christel T, Renaud Araud, Thierry Bouchex.
2 partenaires : Médiathèque du Tonkin et Librairie jeunesse A Titre d’Ailes.

Bilan du festival (30em) LES GUITARES

Cordes sensibles, cordes fragiles….


Démarré tambour battant avec les cordes métalliques de Dyslexic Swing, Ladell Mc Lean, Clive Carroll et du phénomène Tommy Emmanuel, le festival qui a atteint l’âge de raison avec cette 30ème édition, s’est peu à peu posé pour développer à travers ses quelques 28 concerts, un spectacle fait de surprises, d’émotion ou de rencontres inattendues. Belle réussite publique avec près de 2000 spectateurs de tous âges à l’Espace Tonkin, les prestations ont ravi et parfois décontenancé le public composite des Guitares.


Au-delà des réussites annoncées par la venue de très grands noms des 6 cordes, le festival a étonné par des rencontres inhabituelles, telles celles entre Nino Josele et son fils -élégant pianiste de 19 ans- ou entre José Maria Gallardo et le quatuor Debussy, final en apothéose de ces 30èmes Guitares.

Souhaitons que les différents soutiens qui se sont manifestés depuis de nombreuses années perdurent : sans eux ce fragile édifice aurait du mal à survivre .